Renforcement des mesures sanitaires dans les Vosges

 
 
Renforcement des mesures sanitaires dans les Vosges

Au regard des données épidémiologiques publiées quotidiennement par l’Agence Régionale de Santé, force est de constater que la situation sanitaire dans les Vosges continue de se dégrader très rapidement.

En effet, le taux d’incidence du virus dans les Vosges est actuellement à 262 alors qu’il n’était qu’à 50,6 le 12 octobre et 17,8 le 1er octobre. Il est aujourd’hui de 255 pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

Il en va de même pour le taux de positivité, qui est passé de 2 % en début du mois à 12,5 % le 26 octobre.

Par ailleurs, le 25 octobre, 46 personnes sont hospitalisées dont 5 en service de réanimation.

Afin de limiter la propagation du virus et éviter la saturation de nos hôpitaux et des places disponibles en réanimation, Pierre ORY Préfet des Vosges, a souhaité, dès aujourd’hui et en concertation avec les parlementaires et les élus locaux, renforcer les mesures applicables dans les Vosges.

Le port du masque, obligatoire par décret dans les établissements recevant du public, le devient pour les personnes de onze ans et plus, dans tout rassemblement ou activité organisé sur la voie publique (plus de 6 personnes présentes).

L’obligation de porter le masque dans les marchés non couverts et les événements de type brocante reste en vigueur, ainsi qu’aux abords de certains établissements recevant du public (ERP) (crèches, écoles, collèges, lycées, établissements d’enseignement universitaires, gares, arrêts de bus).

Un certain nombre de mesures applicables dès demain sont prises :

- la fermeture des bars et restaurants (ERP de type N) de 22h à 6h, y compris les bars situés dans les hôtels (ERP de type O) mais également les bars qui ne sont pas classés en débit de boissons;

- l’interdiction de tous rassemblements ou réunions à caractère festif dans l’ensemble des ERP (et pas uniquement dans les ERP de type L : salles polyvalentes, des fêtes etc.) ;

- l’interdiction des buvettes, points de restauration debout, les apéritifs, cocktails, vins d’honneur, goûters, « pots », moments de convivialité dans tous les ERP à l’occasion des rassemblements, réunions ou activités de plus de six personnes ;

- l’obligation pour les gérants des bars et restaurants (ERP de type N) de tenir à jour un cahier de rappel.

- l’interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique et diffusion de musique amplifiée et toutes activités musicales pouvant être audibles sur la voie publique favorisant le regroupement de personnes entre 22h et 6h.

Pour mémoire, l’état d’urgence sanitaire implique également :

- l’interdiction de tous rassemblements de plus de 5 000 personnes quelle qu’en soit la nature (culturels, festifs, sportifs) ;

- l’interdiction de tous les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique sauf quelques exceptions ;

- le port du masque obligatoire dans tous les ERP clos, les transports en communs (y compris en zone d’attente), les marchés non couverts ;

- l’instauration d’un protocole renforcé pour tous les bars, restaurants ;

- le respect des règles de distanciation d’un siège sur deux dans les ERP, clos ou ouverts, où les places sont assises.

Conscient des efforts déjà fournis par les collectivités, les acteurs économiques, sociaux et culturels et par tous les vosgiens, Pierre ORY, Préfet des Vosges, en appelle à la responsabilité de chacun pour continuer à appliquer quotidiennement les gestes barrières dans la sphère publique comme privée.

Seul le strict respect de l’ensemble de ces mesures et des recommandations sanitaire permettra de freiner la propagation du virus et de limiter ses conséquences tant sur la vie économique, sociale et culturelle de notre département.

Protégeons-nous et protégeons les autres ! De notre engagement commun dépend la santé de tous.

 
 

A lire également :