Actualités

Message de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG) à la suite des manifestations du 1er décembre 2018

 
 
Message de l'ONACVG à la suite des manifestations du 1er décembre 2018

Les très graves débordements qui ont accompagné les manifestations du 1er décembre 2018 à Paris et en Province ne peuvent laisser indifférents les administrateurs de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG).

Les très graves débordements qui ont accompagné les manifestations du 1er décembre 2018 à Paris et en Province ne peuvent laisser indifférents les administrateurs de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG). Ces débordements se sont notamment traduits par la destruction des locaux du Service départemental de l’ONACVG de la Haute-Loire et la tentative de dégradation du Tombeau du Soldat inconnu.

Il est inimaginable de penser que les auteurs de l’atteinte portée au Tombeau du Soldat inconnu à l’Arc de Triomphe aient compris la portée et la signification de leur geste. Ils ont insulté la Mémoire des centaines de milliers de jeunes citoyens et soldats français, très souvent de modeste origine, qui ont donné leur vie pour que vivent la République et ses valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.

Ces évènements doivent nous interpeller et renforcer notre détermination à faire connaître et à transmettre la Mémoire de celles et ceux dont l’engagement au service de la Nation a trop souvent été payé du prix du sang.

L’ONACVG ne comprend pas davantage que les locaux de son Service de la Haute-Loire aient été vandalisés. Dédié à l’accueil, à l’accompagnement et à l’aide des anciens combattants de toutes les générations, aux victimes des guerres, des conflits et des attentats terroristes, aux veuves, aux orphelins de guerre et pupilles de la Nation, sa vocation est de venir en aide au quotidien, à celles et ceux qui traversent des périodes difficiles dans leur existence.

L’ONACVG en appelle à la responsabilité de chacun, à l’esprit civique et au respect dû à celles et ceux qui se sont sacrifiés pour que vivent la République et ses valeurs.

 
 

A lire également :