Appel à projet contre la haine et les discriminations anti-LGBT 2017

 
Appel à projet contre la haine et les discriminations anti-LGBT 2017

La délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) lance un appel à projet pour soutenir les actions de la société civile en faveur de la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT.

Cet appel à projet s’adresse d’abord aux structures – associations, établissements culturels, scolaires et universitaire – dont l’objet principal est de lutter contre la haine et les discriminations. La DILCRAH soutiendra les projets citoyens liés à l'information, la prévention, la formation et l'aide aux victimes, ainsi que les actions de communication, l'organisation d'évènements et la recherche. Les actions soutenues doivent être organisées pendant l'année 2017, et être en priorité portées par des structures locales.

 Sont ainsi éligibles des projets qui visent notamment à la réalisation de l’un ou plusieurs de ces objectifs :

  •  Agir pour une République exemplaire contre la haine et les discriminations anti-LGBT
  •  Sanctionner chaque acte de haine anti-LGBT et protéger au mieux les victimes
  •   Éduquer contre la haine et les discriminations anti-LGBT
  •  Agir contre les discriminations anti-LGBT
  •  Agir contre les discriminations au quotidien
  •  Poursuivre le combat international pour les droits des personnes LGBT

Si vous êtes membre d'une de ces structures association et que vous souhaitez répondre à cet appel à projet, envoyer votre candidature à l'adresse suivante : yohann.roszewitch@pm.gouv.fr ou stephane.bretout@pm.gouv.fr  
 La date limite de réception des projets est fixée au vendredi 03 mars 2017.
 
 

La DILCRAH instruira les dossiers au mois de mars pour un arbitrage final à partir du 20 mars.
 
 Vos dossiers de candidatures devront se composer du formulaire CERFA ci-dessous et des pièces nécessaires suivantes :

- Les statuts régulièrement déclarés (sauf si l'association est enregistrée au registre national des associations)
 - La liste des personnes chargées de l’administration de l’association régulièrement déclarée (composition du conseil, du bureau, … - sauf si l'association est enregistrée au RNA )
 - Un relevé d’identité bancaire, portant une adresse correspondant à celle du n°SIRET.
 - Si le présent dossier n’est pas signé par le représentant légal de l’association, le pouvoir donné par ce dernier au signataire.
 - Les comptes approuvés du dernier exercice clos.
 - Le rapport du commissaire aux comptes pour les associations qui en ont désigné un (en particulier si l'association reçoit plus de 153 000€ en dons ou subventions

- Le cas échéant, la référence de la publication sur le site Internet des JOJournal officiel des documents ci-dessus.
 - Le plus récent rapport d'activité.

Pour en savoir plus :