Les missions de l'État dans la gestion des crises

 
 

.

Les missions de l’Etat dans la gestion des crises s’exercent dans le cadre d’opérations de secours (catastrophes liées aux risques naturels ou technologiques, inondations, pollutions, incendies, explosions, glissements de terrain, …) mais aussi dans le cadre de crises liées à des événements internationaux (pénurie d’énergie, de produits stratégiques, terrorisme, guerre, …) ou nationaux (paralysie des transports, pénurie de denrées essentielles, émeutes, troubles graves à l’ordre public, …).

Le SIDPC est chargé au sein du Cabinet d’assister en permanence le Préfet dans la prévention et la gestion des risques et des crises. Il exerce ses missions dans un contexte interministériel en relation avec les services déconcentrés de l’Etat et les collectivités territoriales.

 

On peut distinguer trois phases dans le traitement des risques et des crises :

  •  la prévention 
  • la phase opérationnelle 
  • l’après crise ou l’après catastrophe

 

 
La prévention

Les missions relatives à l’organisation, la planification et la coordination des moyens de secours.

En amont du risque, les responsabilités du Préfet assisté au sein de la Préfecture du S.I.D.P.C. sont les suivants :

- L’étude des risques : prévention des risques naturels, technologiques ou liés à la vie quotidienne (transports, accidents domestiques ou de loisirs), études des situations de crise. La sensibilisation et l’information des populations et des élus en amont du risque est primordiale.

- L’élaboration, la mise à jour, le suivi des plans de secours et des plans généraux de protection (plans ORSEC – plan d’urgence – plans de secours spécialisés).
- L’organisation et le contrôle des exercices départementaux
- Les travaux des commissions de sécurité, en particulier celles qui sont relatives aux établissements ou installations recevant du public
- La conception et la gestion des moyens d’alerte des populations (annonces de crues, pollutions, mesures de confinement…)
- Le suivi de la formation des secouristes et la structuration du réseau des partenaires associatifs de la sécurité civile.

 
Phase opérationnelle

Suivant la dimension de l ‘événement à traiter, les échelons territoriaux qui seront impliqués, seront soit un ou plusieurs départements. L’organisation en état major de crise, inspiré d’un centre opérationnel de défense conçu initialement pour la coopération civilo-militaire, paraît bien adaptée à toute situation exceptionnelle.

L'après-crise ou l'après catastrophe

Le Préfet coordonne le suivi de l’après crise.

Après les opérations de secours, l’aide aux populations change de nature mais demeure indispensable pour satisfaire des besoins matériels (relogement, restauration du cadre de la vie…), apporter une assistance médicale, faire redémarrer l’activité, assurer le paiement des prestataires de services mobilisés dans la phase des secours, faire face aux contentieux de toutes sortes, continuer d’informer et d’orienter les sinistrés…

Votre contact :
Préfecture des Vosges
Pascal LORRAIN
Chef du Service Interministériel de Défense et de la Protection Civile
Tél.03 29 69 88 50

     

Informations pratiques :

en cas de découvertes d’engins de guerre, munitions :
Service Interministériel de défense et de la Protection Civile (SIDPC) Tél.03 29 69 88 50
la procédure de catastrophe naturelle : SIDPC Tél.03 29 69 88 50
le secourisme : SIDPC Tél.03 29 69 88 52