Mesures relatives aux déplacements internationaux à compter du 9 juin

 
 
Mesures relatives aux déplacements internationaux à compter du 9 juin


Depuis le 9 juin 2021, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.
Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique.

  • Pays « verts » : pas de circulation active du virus, pas de variants préoccupants recensés. Espace européen, Australie, Corée du Sud, Israël, Japon, Liban, Nouvelle-Zélande, Singapour.
  • Pays « oranges » : circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Tous les pays, hors pays définis tels que « verts » et « rouges ».
  • Pays « rouges » : circulation active du virus, présence de variants préoccupants. Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka, Suriname, Turquie, Uruguay.
210601_dp-covid_frontieres_tableau_v080621

La dérogation aux motifs impérieux accordée aux parents vaccinés s’applique également à leurs enfants mineurs accompagnants. Les mineurs de 11 à 18 ans sont néanmoins concernés par l’obligation de présenter un test négatif.

Voyager au sein de l'Union européenne

Pour voyager dans l'Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable sont nécessaires.

À partir du 1er juillet, le pass sanitaire sera reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen.

Le certificat pourra intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement de la Covid de moins de 6 mois.

Les États pourront en outre établir des mesures sanitaires supplémentaires si elles sont nécessaires et proportionnées (par exemple : test, quarantaine…).

Les réponses à vos questions sur le pass sanitaire

Les vaccins admis en France

Les vaccins admis par la France sont ceux reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA) : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.
La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :

  • 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
  • 2 semaines après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).

Tout savoir sur la vaccination contre la Covid-19
Les réponses à vos questions sur la Covid-19

 
 

A lire également :