Fonds de soutien à la modernisation des filières automobile et aéronautique

 
 
Fonds de soutien à la modernisation des filières automobile et aéronautique

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée, chargée de l’Industrie, annoncent ce jour 13 nouveaux lauréats bénéficiaires des fonds de soutien à la modernisation des filières automobile et aéronautique.

Ces projets (5 pour l’automobile et 8 pour l’aéronautique) représentent près de 9 millions d’euros de subventions pour un total de 12,8 millions d’euros d’investissements productifs. Ils permettront aux entreprises concernées de diversifier leur activité, de moderniser et automatiser leurs procédés de fabrication ou encore de développer de nouveaux procédés.

Les filières automobile et aéronautique, avec respectivement près de 400 000 et 300 000 emplois industriels, sont des piliers de l’industrie française. Elles ont été particulièrement impactées par la crise sanitaire compte tenu dela forte baisse du marché automobile en Europe et du coup d’arrêt massif et brutal porté au transport aérien. Un des enjeux de la relance de ces secteurs réside dans le maintien de la faculté des entreprises à fabriquer les prochaines générations d’aéronefs et de véhicules électriques, hybrides et à hydrogène.

Pour permettre à ces filières stratégiques de rebondir après la crise, le Gouvernement a annoncé, dans le cadre de France Relance, le lancement de deux fonds de soutien aux investissements et d’accompagnement visant à accélérer la diversification, la modernisation et la transformation écologique des filières aéronautique et automobile, dotés de 300 millions d’euros sur 2020.

Au total, 37 projets lauréats ont d’ores et déjà été annoncés (à télécharger ici ). Ils représentent un investissement productif de près de 38 millions d’euros et bénéficieront d’un soutien d’environ 24 millions d’euros au titre des fonds de modernisation automobile et aéronautique.

Dans les Vosges, 2 entreprises sont concernées :

Pour la filière automobile

« Vosges Technologie Innovation & Industrie » qui va se doter de nouveaux moyens d’usinage et d’assemblage haute performance pour fabriquer des rotules de suspension. L’installation des nouveaux équipements permettra de créer de 10 à 12 emplois. L’installation des nouvelles machines s’accompagnera d’une formation du personnel.

Pour la filière aéronautique

« Gantois Industries », dernier tisserand métallique français, présent sur le marché aéronautique et à l’export. Le projet vise à remplacer les anciens métiers à tisser le métal par de nouvelles machines, conçues en interne, présentant un haut niveau d’automatisation et de contrôle, permettant de pérenniser l’activité du site et de gagner de nouveaux clients.

À propos du fonds de soutien aux investissements de modernisation de la filière automobile

Doté de 200 millions d’euros en 2020, et de 600 millions d’euros sur trois ans, le fonds de soutien aux

investissements de modernisation de la filière automobile vise à aider les entreprises à gagner en compétitivité, par une accélération des investissements d’automatisation et de numérisation de leurs procédés industriels. Les entreprises qui souhaitent déposer un projet peuvent le faire via un appel à projet (AAP) ouvert jusqu’au 17 novembre prochain

Suite à l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé auprès de toutes les entreprises de la filière du 23 juin dernier au 31 juillet derniers, plus de 760 projets sont recensés aujourd’hui.

À propos du fonds de modernisation et diversification de la filière aéronautique

Doté de 100 millions en 2020 et de 300 millions sur trois ans, le fonds de modernisation, de diversification et de verdissement des procédés de la filière aéronautique doit permettre aux acteurs de la filière aéronautique de rebondir en développant des chaînes de valeur d’avenir ou stratégiques afin de sortir de la crise par le haut, en préservant les compétences durement acquises, et en préparant l’avion vert du futur. Les entreprises qui souhaitent déposer un projet dans ce cadre peuvent le faire via un appel à projets ouvert jusqu’au 17 novembre prochain . Suite à l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé auprès de toutes les entreprises de la filière du 23 juin au 31 juillet derniers, plus de 1000 dossiers ont été recensés, montrant un fort dynamisme de la filière.