Actualités

25 novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

 
 
25 novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Lors de la journée internationale du 25 novembre 2017 pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le Président de la République a déclaré l’égalité entre les femmes et les hommes : Grande Cause du Quinquennat. Parce que l’Egalité entre les hommes et les femmes est un combat constant, qui doit être mené sans relâche, cette Grande Cause a été renouvelée par Emmanuel Macron pour les 5 années à venir.

La lutte contre les violences faites aux femmes en constitue le premier pilier, la condition sine qua non sans laquelle l’égalité ne saurait advenir.

Cette priorité de haut niveau a permis le déploiement d’un programme toujours plus conséquent pour lutter face à l’ensemble des violences faites aux femmes.

Rappel des Chiffres Clés.

  • Depuis 2017, 4 lois ont été votées pour protéger davantage les victimes de violences intrafamiliales.
  • Le 3 septembre 2019, le Gouvernement a lancé le Grenelle des violences conjugales rassemblant les associations, les victimes et les professionnels en charge d’accompagner et soigner les victimes. Ce Grenelle a donné lieu à 54 mesures concrètes. 46 mesures sont mises en œuvre et 8 en cours de réalisation.
  • 160 000 policiers et gendarmes formés pour un meilleur accueil et accompagnement des victimes
  • Plus de 400 intervenants sociaux en commissariats et gendarmeries
  • Plus de 9000 places d’hébergement dédiées aux femmes victimes de violences : + 80% depuis 2017
  • 4 367 téléphones grave danger déployés à ce jour et 3 183 d’attribués en septembre 2022
  • 842 Bracelets Anti-Rapprochement actifs au 1er septembre 2022
  • Développement de la prise de plainte dans les hôpitaux : 145 conventions signées pour faciliter la prise de plaintes et simplifier la prise de parole de victimes
  • Développement du recueil de preuves sans dépôt de plainte à l’hôpital : 3 363 examens réalisés dans le cadre du recueil de preuves sans dépôt de plainte entre le 1er janvier et le 30 juin 2022 (augmentation de 40% par rapport à l'année 2021).
  • Prise en charge des enfants victimes collatérales de violences conjugales 

Les Services de l’État mobilisés

Le 25 novembre a été décrétée Journée Internationale de lutte contre les violences à l'égard des femmes.

Dans le cadre de cette journée, la préfète des Vosges, Madame Valérie Michel-Moreaux, ainsi que sa directrice de cabinet, Madame Virginie Martinez, ont participé aux temps forts de sensibilisation et de mobilisation déployés dans le département des Vosges, pour rendre visibles, prévenir et dénoncer les violences faites aux femmes ; 

- Une conférence de presse organisée ce matin par madame la préfète des Vosges pour renforcer la prévention et la prise en charge des personnes victimes de la prostitution et de la traite des êtres humaines à des fins d’exploitation sexuelle.

– La valorisation des actions de communication pars sur la ligne 3919 par Vosgelis autour du 25 novembre et du plan de formation avec le Centre d’information sur le droit des femmes et familles des Vosges ( CIDFF) aux côtés de madame la directrice de cabinet.

– Les interventions du club Soroptimist d’Épinal et du Centre d’information sur les Droits des Femmes et des Familles des Vosges ( CIDFF) à la Pharmacie Lemaire : cette rencontre a permis de mettre en avant l’action de distribution de sacs à pain ( 10 000) et de sacs à pharmacie ( 7000) avec un visuel soroptimist unique dans toute l’Europe. Les sacs sont un outil de promotion du numéro 3919, du numéro du CIDFF local  avec un visuel alertant sur les signes de violence.

Plusieurs actions portées par le réseau partenarial (associations, collectivités, etc.) ont été organisées dans le département.

Aujourd’hui, plus que jamais, et pas seulement le 25 novembre, il est important d’agir, de réagir, pour lutter contre ces violences.