Recrutement de médiateurs lutte anti-covid19

 
 
Recrutement de médiateurs lutte anti-covid19


L’évolution de la stratégie « Tester-Alerter-Protéger » mise en œuvre pour contrôler et surveiller la circulation du virus repose notamment sur le renforcement important de la capacité à tester et à réaliser le « contact-traçing ».

L’objectif est de rendre l’accès aux tests beaucoup plus facile grâce au déploiement de capacité de tests au plus près des lieux de vie, de travail et d’étude de la population, afin de permettre de se faire plus facilement et de rendre la prise en charge des cas positifs beaucoup plus efficace en enclenchant sans délai les mesures d’isolement et d’identification des cas contacts à risques.

Les équipes de médiateurs de lutte anti-covid19 constitueront un élément important de cette nouvelle stratégie.

Placés sous la responsabilité d’un professionnel de santé autorisé, ces médiateurs auront pour missions essentielles :

- le prélèvement, l’analyse et la communication de résultat des tests rapides d’orientation antigéniques.

- l’information des usagers dans la délivrance des messages de sensibilisation à la prévention, dans la conduite à tenir en fonction des résultats du test, dans l’accompagnement sanitaire et social dont ils peuvent bénéficier.

- la collecte des informations relatives aux contacts de personnes infectées.

La condition minimale de formation initiale pour être médiateur est fixée à un diplôme reconnu au moins au niveau 4 du répertoire national des certifications professionnelles (a minima un baccalauréat), ou au niveau 3 s’agissant des diplômes du secteur sanitaire et social.

Le médiateur devra suivre deux formations constituées d’un enseignement théorique en ligne et d’un enseignement pratique en présentiel, d’environ une journée chacune :

- une formation « tester et sensibiliser »

- une formation « contact-tracing »

Ces formations sont gratuites pour le médiateur et assurées par l’École des hautes études de santé publique pour l’enseignement théorique en ligne et par l’institut de formation en soins infirmiers, les associations agréées de sécurité civile et l’assurance maladie pour l’enseignement.

Les médiateurs auront vocation à exercer en équipe composée de 8 personnes au minimum et devront se préparer à une mobilisation importante tout au long du 1er semestre 2021.

L'association départementale de protection civile (ADPC) sera l'opérateur gestionnaire du dispositif s'agissant du département des Vosges.

Si vous souhaitez vous engagez bénévolement et devenir médiateur de lutte anti-covid : téléchargez le formulaire de candidature ici

Le formulaire dûment complété devra être envoyé à l'adresse pref-mediateurs@vosges.gouv.fr

Téléchargez ici le kit de déploiement des médiateurs de lutte anti-covid

 
 

A lire également :