Chef d'entreprise : tout savoir sur le port du masque au travail

 
 
Chef d'entreprise : tout savoir sur le port du masque au travail

Le télétravail : un outil de prévention du risque d'infection au Coronavirus Covid-19

Comme le port du masque, le télétravail participe à la démarche de prévention du risque d'infection au Coronavirus Covid-19.

Le Président de la République a annoncé de nouvelles mesures pour réduire les contacts et déplacements sur le territoire national du 30 octobre au 1er décembre 2020.

Dans ce cadre, le télétravail doit devenir la règle dès que cette modalité de travail est compatible avec les missions exercées. Ainsi, lorsqu'un salarié peut accomplir l'ensemble de ses tâches à distance, le temps de travail effectué en télétravail est porté à 100 %.

Port du masque en entreprise : pourquoi ?

Le port du masque en entreprise a été décidé par le Gouvernement à la suite de l’avis rendu par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommandant le port du masque dans les lieux collectifs clos. L’objectif de cette mesure est d’éviter un rebond de l’épidémie en protégeant la santé de chacun sur son lieu de travail, mais aussi de ses proches une fois rentré à son domicile.

Dans quelles situations le port du masque est-il systématique ?

En entreprise, le port du masque devient systématique dans les lieux clos réunissant plusieurs personnes.

Les lieux suivants sont notamment concernés par le port du masque systématique :

  • open space
  • salle de réunion
  • espace de circulation
  • lieu de restauration collective
  • vestiaire, etc.

Les salariés disposant d’un bureau individuel ne sont pas tenus de porter un masque quand ils y sont seuls.

Les salariés travaillant en atelier et amenés à effectuer des efforts physiques plus intenses que la moyenne peuvent être dispensés de porter un masque si :

  • les conditions de ventilation et d’aération sont conformes à la réglementation
  • le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité et celles-ci sont espacées
  • l’ensemble des salariés porte une visière de protection.

Le port du masque doit être associé :

  • au respect d'une distance physique d'au moins 1 mètre entre les salariés
  • à une hygiène des mains régulières
  • au nettoyage, à l'aération et la ventilation des locaux
  • à la mise en œuvre d'une politique de prévention et de gestion des flux de personnes.

Équipement obligatoire à la charge de l'employeur ?

Le masque est un équipement de protection individuelle à la charge de l’employeur.

La plateforme masques-pme.laposte.fr permet aux TPE/PME de moins 250 salariés de commander des masques "grand public" en tissu, lavables et réutilisables 20 fois.

Plus d'informations sur le site du Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Insertion